lundi 30 novembre 2009

Les symptômes de l'amour: C'est grave docteur? #1


Coucou mes petits choux(à la crème) !
Comment allez-vous? Pour la plupart des teenagers c'est bientôt les examens, en tout cas les miens approchent! Mais on ne va pas se laisser démoraliser pour si peu, non? haha.

L'autre jour, je vous avait demandé votre aide et vous avait annoncé que je ferais un article sur les symptômes de l'amuuuur (et voir si nous en sommes atteintes), parce que c'est un sujet qui nous touche toutes. Gaffes en tous genres, bégaiements, boule au ventre,..., les garçons nous mettent souvent dans tous nos états.

C'est le sujet de ce premier article (premier d'une longue série :P):

Episode #1: "Avant un rendez-vous!"

°C'est le coup classique. On le voit aujourd'hui, et c'est la cata parce qu'on a jamais stressé autant.Le pire? C'est qu'on doit être absolument sublime pour qu'il succombe à nos charmes... Et en plus on a plus rien à se mettre!! Haaaaa!! 
La panique totale!

La cause: Il n'y en a pas! On est des filles, c'est comme ça, c'est inscrit dans nos gènes (même si le degré de stressitude est différent selon les personnes). Calmez-vous, et dites-vous que c'est biologique: ce sont ces poufs d'hormones de filles qui ne se sentent plus et pètent une durite!! Rien de grave, donc. Bon, il y a quand même une raison, c'est que ce gars nous plaît. C'est plutôt évident (sauf si vous vous mettez dans tous vos états pour n'importe quel homme et ça c'est pas de bol.) Donc, il nous plaît. Mais est-ce une raison pour flipper comme c'est pas permis? "Ouiiiiiiiiiiiii" nous crient nos hormones affolés.
Et vous savez quoi? Nous, on leur répond NON!

Alors, qu'est-ce qu'on fait? ON SE DETEND!! Bon, on n'arrive jamais à êtrecomplètement zen (sauf si vous êtes une bouddhiste assidue et que vous atteignez le Nirvana en deux secondes chrono OU que vous faites du yoga depuis vos 11 ans et que vous maîtrisez vos chakras comme on ouvre ou ferme une porte. Auquel cas, vous ne serez jamais complètement zen.) , mais on peut quand même essayer de se RE-LA-XER!

Pour ça, chacun sa technique, mais vous pouvez écouter de la musique calme ou qui vous met de bonne humeur (ou qui vous donne l'impression d'être invincible). Vous pouvez aussi (c'est assez efficace) inspirer PROFONDEMENT et eeeeeeeeeeeeeeeeexpirer un bon coup. Ca soulage... jusqu'à ce qu'on se remette à penser! Alors imaginez que vous avez un bouton "on/off" à la partie de votre cerveau qui stresse en pensant à votre (futur) homme, et appuyez sur OFF! Ou alors, vous pouvez appeler une bonne amie pour vous défouler et dire toutes les conneries qui vous passent par la tête. (Il vaut mieux que ce soit devant votre amie que devant votre SuperCanon -qui soit dit-en passant ressemble de manière troublante à Brad Pitt- , non?) Bref, vous vous détendez et , comme notre modèle Bridget Jones, vous vous répétez dans votre caboche de stressée "Je suis ultra-cool, et parfaitement détendue. Je suis une femme indépendante que diable! Je suis ultra-cool et parfaitement..." Etc, etc.

A RETENIR DE TOUT CA: PEACE!

Alors, ça vous a plu?
A bientôt pour un prochain article,
si vous avez des idées, des impressions, dites-moi tout :)

La gamine ;D

(Ps: on n'est pas toutes les mêmes, ces réactions ne conviennent donc pas à tout le monde, mais c'est plus pour rire que je fais ça que pour en faire de véritables règles ;)

2 commentaires:

Julie a dit…

LOL ! moi je me suis bien reconnue dans ce texte très drôle ! j'attends la suite ! phase 2 le rendez vous !!!

Marin K. a dit…

OH oui faut oser
limite des lunnetes noire pour ne pas étre reconnu ;)